Plateforme de FABSPACE 2.0

Responsable :  Josiane MOTHE

Logo Fabspace 2.0FabSpace 2.0 est un réseau d’innovation axé sur l’exploitation de données géospatiales dans les universités. L’objectif de FabSpace 2.0 est de faire travailler ensemble, autour d’un projet commun, des personnes possédant des compétences variées (acteurs de l’industrie, chercheurs universitaires, administrations publiques et société civile.) A la manière d’un FabLab, le FabSpace dispose d’un local pour se rencontrer et co-créer dans une démarche multidisciplinaire. La plateforme FabSpace facilite l’accès à des données ouvertes, des logiciels et des outils de traitement de données ainsi qu’à des compétences destinés à catalyser l’innovation et développer les applications de demain.

Le FabSpace 2.0 se concentre sur un domaine de recherche à fort impact socio-économique : l’innovation axée sur les données, et tout particulièrement les données d’observation de la Terre captées par le programme européen Copernicus. En effet, l’utilisation de données spatiales, provenant notamment des observations de la Terre, est un levier de croissance important pour le développement de services dans des domaines tels que les transports, l’agriculture et l’aménagement du territoire.

FabSpace 2.0 vise à faire des universités des centres d’innovation ouverte et à améliorer la performance socio-économique et environnementale de la société. Il s’adresse aux étudiants et jeunes chercheurs de toutes disciplines, que ceux-ci s’intéressent au traitement des observations de la Terre (via des images et des données) ou à leur utilisation en faveur de l’environnement, la lutte contre le réchauffement climatique ou l’aménagement du territoire. Grâce à la plateforme, ces étudiants et jeunes chercheurs bénéficient de ressources relatives à des sujets techniques, et d’une sensibilisation à l’entrepreneuriat, en particulier dans le cadre des actions StarTech. L’objectif de Fabspace 2.0 est ainsi d’amener l’innovation au cœur de l’université et de rendre les étudiants acteurs de cette innovation. Une autre action phare de FabSpace est ses écoles thématiques.

Grâce à un modèle basé sur l’innovation pédagogique, le projet promeut également la coopération intersectorielle entre universitaires et non-universitaires. Les universités, les partenaires commerciaux et les pouvoirs publics contribuent de fait activement à sa conception et à son animation. Les challenges proposés par FabSpace sont une occasion de faire travailler ensemble étudiants et experts académiques et professionnels. Chaque année le FabSpace de Toulouse propose un défi à relever lors de la nuit de l’info.

Testé avec succès dans 6 pays européens pendant 3 ans (2016-2019), le réseau FabSpace compte désormais 35 plateformes décentralisées dans toute l’Europe et au-delà.

Positionnement de la plateforme par rapport aux plateformes existantes (locales et nationales) 

La plateforme FabSpace est unique en son genre. Si elle reprend les concepts et les éléments de la charte des FabLabs, elle s’en distingue par les objectifs qu’elle s’assigne et le type de ressources utilisées. La plateforme FabSpace peut recourir aux ressources d’autres plateformes dans lesquelles l’IRIT est moteur (NeOCampus, OSIRIM, CALMIP) mais elle n’en est dans aucun cas concurrente. Elle peut également s’appuyer sur des plateformes internationales.

FabSpace collabore avec des projets européens d’envergure dont InnEO Space PhD et Universeh. FabSpace a également été présenté dans le cadre du projet de European Digital Innovation Hub Occitanie porté par l’AD’OCC.

Voici les projets dans lesquels l’IRIT est impliqué en lien avec FabSpace:

  • UNIVERSEH (IRIT, team SIG) – 2020-2023
  • InnEO Space PhD (IRIT Equipe SIG) – 2020-2022
  • COOSINET (IRIT Equipe SC – CNES (Toulouse), Thales (Cannes)) – Mars 2019
    Deep-learning pour la compression à bord d’images d’observation de la Terre
  • Deforestation (IRIT Equipe SIG – Univ. Madagascar) – Février 2018
    Application d’algorithmes de machine learning (CNN) sur des images satellites pour l’annotation et la détection de changements.
  • SparkInData, un investissement d’avenir ! (équipes MELODI, SC, TCI et SIG)

Description technique, organisationnelle, taux d’utilisation

Le réseau international FabSpace 2.0 est passé de 6 en 2016 à 35 depuis 2019, et est aujourd’hui présent dans 20 pays.

A Toulouse, entre 2016 et 2019, FabSpace 2.0 a été intégré dans des programmes de formation des universités UPS et UT2J. Nous avons recensé 4 393 visiteurs dont 1 133 visiteurs au FabSpace de Toulouse. Toujours à Toulouse, 626 étudiants de licence, master et doctorat ont été sensibilisés au projet. Celui-ci a été présenté auprès de 54 formations de Masters.

Depuis, le FabSpace de Toulouse intervient dans des modules de formation à l’innovation et des modules projets, en partenariat avec des formations telles que les masters en Management de projets industriels et innovants (MPII, UT2J), en Informatique parcours Statistiques et Information Décisionnelle (SID, UPS) et parcours Computer Science for Aerospace (CSA, UPS), et le master Géomatique parcours ScIences Géomatiques en environneMent et Aménagement (SIGMA, UT2J). Il intervient aussi dans dans le cadre de l’Unité d’Enseignement « Engagement Social et Citoyen » en licence. Des étudiants en thèse participent également aux activités du FabSpace.

Différentes applications ont été développées telles qu’un système de navigation pour personnes en situation de handicap moteur (PMR Campus) ou encore une méthode de transcription d’images satellites pour personnes souffrant de déficiences visuelles, un dispositif qui a ensuite bénéficié d’un soutien du Toulouse Tech Transfer via l’appel Protopitch. Par ailleurs, deux start-up ont débuté leurs activités au FabSpace de Toulouse. L’une d’entre elles est ImaginEarth, dont l’activité repose sur la création, le partage et l’impression d’images satellite pour la communication et la décoration.

Le FabSpace de Toulouse possède un site web, et est présent sur les réseaux sociaux (Twitter, Facebook et YouTube) afin de communiquer toute information sur les activités du projet, y compris sur des évènements extérieurs qui lui seraient reliés.