Réalisations

Détection de singularités dans l’habitat individuel et collectif (Smart Buildings et Smart Singularités)

 

fig

L’objectif de ce travail est de développer une application Android qui sera utilisé dans le cadre du concours Concours Usages Bâtiment Efficace 2020 (CUBE 2020). Elle permettra aux usagers du campus Paul Sabatier d’alerter le poste de sécurité en cas de dépense énergétique inutile, ou si un quelconque problème apparait au sein de l’université. L’utilisateur est identifié à l’aide de son compte universitaire, ce qui est un choix stratégique, pour limiter l’utilisation de l’application aux seuls membres de l’université. Le but principal de l’application produite est donc de faciliter la communication entre les usagers du campus et le poste de sécurité, et ainsi, faire des économies d’énergie à la fois pour l’environnement, et en l’occurrence dans ce cas-là aussi pour le concours.

Cette compétition a pour but de réduire la consommation énergétique de bâtiments, sans passer par une rénovation mais uniquement en optimisant leur usage. Les meilleurs se verront recevoir des cubes de platine, or, argent ou bronze. La technologie utilisée pour le développement de cette application est Android 4.0.3 Ice Cream Sandwich, qui correspond à l’interface de programmation niveau 15 d’Android. L’application développée est téléchargeable par environ 97.4% des smartphones Android.

Contacts

Clément Bonnefont (IRIT) : clement.bonnefont@irit.fr 

Jérémy Boes (IRIT) : jeremy.boes@irit.fr 

Marie-Pierre Gleizes (IRIT) : marie-pierre.gleizes@irit.fr 

 

Application mobile pour l'écologie participative

screenshot

 

L’objectif de ce travail est de développer une application Android qui sera utilisé dans le cadre du concours Concours Usages Bâtiment Efficace 2020 (CUBE 2020). Elle permettra aux usagers du campus Paul Sabatier d’alerter le poste de sécurité en cas de dépense énergétique inutile, ou si un quelconque problème apparait au sein de l’université. L’utilisateur est identifié à l’aide de son compte universitaire, ce qui est un choix stratégique, pour limiter l’utilisation de l’application aux seuls membres de l’université. Le but principal de l’application produite est donc de faciliter la communication entre les usagers du campus et le poste de sécurité, et ainsi, faire des économies d’énergie à la fois pour l’environnement, et en l’occurrence dans ce cas-là aussi pour le concours.

Cette compétition a pour but de réduire la consommation énergétique de bâtiments, sans passer par une rénovation mais uniquement en optimisant leur usage. Les meilleurs se verront recevoir des cubes de platine, or, argent ou bronze. La technologie utilisée pour le développement de cette application est Android 4.0.3 Ice Cream Sandwich, qui correspond à l’interface de programmation niveau 15 d’Android. L’application développée est téléchargeable par environ 97.4% des smartphones Android.

Contacts

Clément Bonnefont (IRIT) : clement.bonnefont@irit.fr 

Jérémy Boes (IRIT) : jeremy.boes@irit.fr 

Marie-Pierre Gleizes (IRIT) : marie-pierre.gleizes@irit.fr 

 

Caractérisation des micro-capteurs de gaz innovants dans le cadre d'analyse de la qualité d'air intérieur

•  Mise au point d'une technique d’intégration de matériau sensible rapide et peu coûteuse

•  Développement de nouveaux capteurs pour l’analyse de la qualité d’air intérieur

Objectifs scientifiques

Caractérisation des performances de détection de nouveaux micro-capteurs sous les gaz cibles (Formaldéhyde, acétaldéhyde, dioxyde de carbone, dioxyde d’azote) pour l'analyse de la qualité d'air intérieur

Contacts

- Aida GASMI (LAAS) : agasmi@laas.fr

- Philippe MENINI (LAAS): menini@laas.fr

- Lionel PRESMANES (CIRIMAT) :  presmane@chimie.ups-tlse.fr

Optimisation du système d’éclairage des bâtiments basé sur un réseau novateur type « bus continu/basse tension »

image7image8

L’éclairage qu’il soit intérieur ou extérieur, est un secteur induisant de très fortes consommations électriques. Les sources de lumières ont beaucoup évoluées depuis la source à incandescence de T. Edison. La technologie la plus efficace connue à ce jour est celle liée aux Diodes Electroluminescentes (LED). Cependant, bien qu’elle soit connue depuis plus d’un siècle, nous ne faisons encore qu’effleurer le potentiel de ce composant.

Objectifs scientifiques

Les objectifs scientifiques de cette thèse sont de pouvoir associer un éclairage à LED optimisé avec des alimentations électriques DC/DC afin d’en augmenter le rendement système. Ensuite, la mise au point d’un réseau d’éclairage intelligent répondant aux besoins des personnes en exploitant au mieux la lumière naturelle. Le but final étant de pouvoir étudier la LED à différent niveaux : composant, luminaire, installation d’éclairage.

Contacts

- Angel Barroso (LAPLACE) : barroso@lmdc.fr

- Georges Zissis (LAPLACE) : zissis@lmdc.fr

- Corinne Alonso (LAAS) : alonsoc@laas.fr

Solution open-source pour la gestion technique de bâtiments (GTB)

 IMG_09271domoticz

Automate open-source pour interfacer des capteurs tertiaires et industriels avec une plate-forme IOT.

Les données collectées par cet automate open-source sont acheminées vers le serveur neOCampus selon le protocole MQTT.

A noter qu’il est possible d’exporter des données selon d’autres protocoles (HTTP, OM2M,…)

Basé sur des éléments off the shelves pour un coût très largement inférieur à une solution industrielle et une solution plus performante :

·         Capteurs CO2/hygrométrie/température

·         Capteurs luminosité/présence

·         Comptage énergie

Des boitiers ConcentratOr ont été installés dans plusieurs salles d’enseignements du campus.

Contacts

- Jeremy BOES  (IRIT) –   jeremy.boes@irit.fr

- Dr François THIEBOLT (IRIT) –  thiebolt@irit.fr

- Pr Marie-Pierre GLEIZES (IRIT) – gleizes@irit.fr

Mobilier urbain innovant

Image1Image2

Etat actuel du parc mobilier urbain du site : vieillissant

Quels matériaux innovants utiliser pour le campus du futur ?

Confection d’un prototype de banc de forme complexe et de faible épaisseur

Objectifs scientifiques

Marériaux innovants : élaboration de formulation de bétons fibrés ultra-performants (BFUP) dans des solutions non structurales

Durabilité et résistances aux agressions (mécanique, physique) excellentes

Epaisseurs fortement réduites

Forme épurée qui n’est plus limitée par le ferraillage acier

 

Contacts

Yao HUANG (LMDC) – yao.huang@univ-tlse3.fr

Thierry VIDAL (LMDC) – thierry.vidal@insa-toulouse.fr

Matériaux de construction innovants

 

 20170207_materiauLMCD2briqueChanvre

 

Développement de matériaux de construction innovants alliant performance énergétique, régulation du confort hygrothermique et impacts environnementaux et sanitaires limités. Réduction des impacts environnementaux du bâtiment et amélioration du confort des occupants.

Objectifs scientifiques

Caractérisation thermique et hydrique de blocs préfabriqués en béton de chanvre en évaluant les dépendances en teneur en eau et en température- Modélisation des transferts couplés de chaleur et d’humidité- Validation expérimentale à l’échelle de la paroiContacts

Participants

- Billy SENG (PHASE/LMDC) – billy.seng@univ-tlse3.fr

- Camille MAGNIONT (LMDC) - camille.magniont@iut-tlse3.fr

- Sandra SPAGNOL (PHASE) - sandra.spagnol@univ-tlse3.fr

- Sylvie LORENTE (LMDC) - lorente@insa-toulouse.fr

Back to Top