Posts tagged "simulation"

Simulation Energétique Dynamique d’un bâtiment en vue d’une gestion intelligente de l’énergie

Ce travail fait partie de la poursuite de l’étude d’optimisation énergétique du bâtiment ADREAM au LAAS-CNRS. L’objectif de cette thèse est l’optimisation du bilan Consommation/Production avec un focus sur la consommation électrique CVC (Chauffage, Ventilation, Climatisation). La performance énergétique du bâtiment ADREAM dépend de deux volets, un volet de production d’énergie (production d’énergie électrique par les PV, et production d’énergie thermique par son système géothermique), et un volet de consommation d’énergie qui correspond aux consommations électriques liées aux systèmes CVC, les équipements électroniques et l’éclairage. La démarche de ce travail a pour but la gestion intelligente de l’énergie électrique d’un réseau futé. Ce réseau futé est la plateforme ADREAM, qui comporte plusieurs sources et systèmes d’énergie en interaction constante. Dans cette plateforme multidisciplinaire on trouve un système géothermique liée à des PACs (Pompes à chaleur) qui servent à produire du chaud ou du froid pour le bâtiment. ADREAM comporte aussi un système de ventilation liée à un puits canadien, et une grande surface des PV (panneaux photovoltaïques) pour la production d’électricité (soit pour autoconsommation, soit pour redistribution au réseau électrique du LAAS). Ainsi, afin que le réseau puisse fonctionner d’une façon plus intelligente et efficace, plusieurs modèles précis sont développés. La calibration des modèles est réalisée selon les données existantes, récupérables par un système de supervision. Une fois qu’un modèle est calibré, des simulations sont lancées pour la prédiction de la consommation électrique en vue d’une amélioration de la régulation des systèmes.

Contacts

- PAPAS Ilias (LAAS-CNRS) : ipapas@laas.fr

- ESTIBALS Bruno (LAAS-CNRS) : bestibal@laas.fr

- ALONSO Corinne (LAAS-CNRS) : alonsoc@laas.fr

 

OSM To 3D : Simulation du campus de l’UPS

Apercu_appli

Certaines salles du bâtiment U4, dont le “CampusFab” sont équipées d’une multitude de capteurs permettant d’en mesurer la température, l’humidité, la luminosité, le taux de CO2 et la présence. Elles possèdent également des actionneurs qui offrent la possibilité d’agir sur les dispositifs connectés (volets, chauffage et éclairage). Les capteurs fournissent des données en temps réel qui sont centralisées et archivées au sein d’un serveur web connecté à Internet. Grâce à une API, il est possible d’accéder en temps réel aux données recueillies. Ces données peuvent être téléchargées de manière automatisée, via une grande variété de langage de programmation, de façon à être intégrées aux applications développées par les équipes en lien avec le projet neOCampus.

Objectifs scientifiques

L’objectif initial du projet OSM To 3D était de visualiser en 3D une carte issue d’OpenStreetMap. Ce sujet propose d’afficher en temps réel les données issues des capteurs disposés dans les salles du bâtiment U4. Un système d’alerte automatique permet de signaler les anomalies (haute température, forte luminosité etc...). Cela permettra d’être averti au plus vite en cas de conditions extrêmes (hautes températures, forte luminosité) et de pouvoir réagir manuellement via l’application ou de manière automatique grâce à une IA programmée pour assurer le confort des utilisateurs.

Contacts

- Dorian Roques (IRIT) : dorian.roques@irit.fr

- Cédric Sanza (IRIT) : cedric.sanza@irit.fr

 

Back to Top