Posts tagged "interaction"

SandFox: Dashboard for monitoring the energetic consumption

Context Presentation

In a context of energy transition and reduced energy consumption, the SandFox project is a collaborative project between IRIT and Berger-Levrault. This project aims to design a dashboard that displays these energy consumptions and facilitate data analysis and comparison. It also notifies users of detected anomalies on energetic data.

SandFox is a web application based on user-centered design. The dashboard offers an interactive map with the ability to select buildings and display multiple data curves based on selected buildings. This application is developed with Angular, typescript and D3.js.

The research on this project aims to study different visualizations and interactions to facilitate the comparison of buildings and/or periods on the timeline. One proposed solution is a spiral heatmap representation that displays and compares different periods.

image050

Figure 1 : « SandFox dashboard »

Scientific Goals

- The main goal of the project is to study the different ways of visualizing and interacting with the data for :

- Displaying information on energy consumption for different users

- Analyzing and comparing these data

Keywords

neOCampus, Energy Consumption, Dashboard, innovation, Data Visualization, Data Interaction, Human–computer interaction

Contacts

maxime.durand@irit.fr /mathieu.raynal@irit.fr / christophe.bortolaso@berger-levrault.com / marie-pierre.gleizes@irit.fr

Emergent User-Centered Services in Ambient and Smart Environments

Context Presentation

Cyber-physical and ambient systems surround the human user with services at her/his disposal. From these services, complex composites services, tailored to the user preferences and the current situation, can be composed automatically and on the fly. In order to produce the knowledge necessary for automatic composition in the absence of both prior expression of the user's needs and specification of a process or a composition model, we develop a generic solution based on online reinforcement learning. It is decentralized within a multi-agent system in charge of the administration and composition of the services, which learns incrementally from and for the user.

image049

Figure 1: Opportunistic Software Composition

Scientific Goals

- Design a decentralized and distributed system that learns and decides on compositions

- Consider user preferences and context

Keywords

Ambient intelligence; Service discovery, selection and composition; Multi-agent system; Machine learning; Smart city; neOCampus

Contacts

walid.younes@irit.frjean-paul.arcangeli@irit.fr – sylvie.trouilhet@irit.fr – francoise.adreit@irit.frvalerie.camps@irit.fr, celine.lemercier@univ-tlse2.fr

Acceptability Conditions for Human to Cooperate with an Autonomous Driving System

Context Presentation

This internship concerns autonomous vehicles of level 3. A level 3 vehicle is only capable of taking full control and operating given specific conditions. However the vehicle is not fully autonomous and the human driver must remain vigilant even in the autonomous driving phase as he can be asked at any moment to retake control over the vehicle in a short amount of time in the event of a failure (situation too complex for the vehicle to handle for example). It is therefore important to make sure that the human driver is always in a state fit to take back control.

In this context, our goal is to design a system capable of observing the human driver while using the vehicle in various situations and to extract a personal profile from these observations that will then be used to measure the attention of the human driver. In the case of low attention, the system will also need to act by either trying to increase the attention of the human driver, or telling the autonomous vehicle that the human driver is not fit to take back control at a moment's notice.

image048

Figure 1 : « A distracted driver in an autonomous vehicle »

Scientific Goals

- to understand and define the intrinsic and contextual factors defining the driver's attention level

- to design a multi-agent system to estimate at runtime the human driver's attention level and to maintain it based on contextual information

- to define and implement an experimental protocol to evaluate the proposed multi-agent system.

Keywords

Autonomous vehicle, cooperative multi-agent system, dynamic learning, synthetic environment.

Contacts

michael.geraedts-muse@irit.fr,

Interactive data physicalization: “phygitals” Interaction techniques for data exploration

Context Presentation

Over the last decades, the amount of data has increased to 29000 Go produced each second. Understanding the data requires tools to transform these numbers, texts and images into concrete representations. The field of data visualization aims to produce data representation to visualize and analyze abstract data. Building, people or vehicles produce a lot of data collected by many sensors. These specific data are related to a physical location (e.g. number of people in a room is related to the room, humidity in a floor is related to the floor, etc.) Bring and display them close from their physical context allow people to make a better representation of the data (Embedded Data Representations, Willet et al. , 2017)

In this project we aim to design interaction techniques to navigate and manipulate the data close to a physical referent. The main goal is to develop a full interactive physical model of the campus endowed with situated data.

image047

Figure 1 : (left) TouchGlass project (Cabric et al. 2019) and (right) the design space of interaction techniques for physical referents endowed with situated data

Scientific Goals

- Conceptualize the Interaction Techniques With Situated Data and establish a design space

- design and evaluate interaction techniques with situated data

- Which interaction techniques could be designed to support an interactive scaled model of the campus with situated data ?

Keywords

Phygital, model , situated data, design space

Contacts

Florent.cabric@irit.fr ; Emmanuel.dubois@irit.fr ; Marcos.Serrano@irit.fr ; Christophe.hurter@enac.fr

Interaction avec des Données Numériques Intégrées au Monde Physique : Application aux Maquettes d’Architecture

Les données sont aujourd’hui omniprésentes dans notre quotidien. Le projet neOCampus a pour but d’offrir de nouveaux services aux usagers d’un campus en exploitant des données de différentes natures (température, consommation, nombre de personnes, bruit, luminosité, etc.) et captées en continu dans toutes les salles du campus de l’Université. Toutefois une telle quantité de données est, pour l’utilisateur novice, complexe à analyser, comprendre et manipuler. Il est donc nécessaire de concevoir, d’implémenter et d’évaluer de nouvelles méthodes de visualisation et d’interaction avec ces données.

Ce projet explore l’apport potentiel de l’utilisation d’un support physique pour interagir avec ces données en entrée (contrôle et action de de l’utilisateur sur les données) et en sortie (rendu des données sur l’objet physique). En effet les données captées étant relatives à des bâtiments ou des dispositifs dans ces bâtiments, ancrer ces données dans un modèle physique représentant le lieu de collecte de la donnée doit permettre aux utilisateurs de mieux se projeter dans des données et donc de mieux les appréhender. On appelle cela la physicalisation interactive de données et l’on s’intéresse au développement de maquettes physiques interactives supports à l’exploration de données.

S5P5

Figure 1 : Visualisation de données de consommation énergétique sur des maquettes physiques

Objectifs scientifiques

Les objectifs de ce projet sont :

- Concevoir et développer un processus de construction d’une maquette physique interactive.

- Concevoir et étudier des techniques d’interaction sur maquette physique.

- Établir un environnement interactif pour augmenter une maquette physique.

Contacts

Florent.cabric@irit.fr, Marcos.serrano@irit.fr, Emmanuel.dubois@irit.fr

 

 

Exploration de données spatio-temporelles

Les données spatio-temporelles sont générées quotidiennement, que ce soit pour collecter la consommation énergétique d’un bâtiment ou tout simplement étudier la température des différentes salles de ce bâtiment. Face à des environnements de données aussi riches et complexes, il est important de définir ce qu’elles représentent. Ce type de données peut être décomposé en trois éléments clés : l’objet, qui est souvent l’entité clé, l’élément temporel, et le mouvement de cet objet dans l’espace à travers le temps. Les solutions explorées jusqu'ici pour manipuler ces données incluent généralement la souris 2D, les interfaces tangibles ou de l'interaction mid-air. Chacune d’entre elles présentent cependant des limitations ne permettant pas une manipulation optimale de ces données. Ainsi, il nous faut développer de nouveaux outils d’interactions pour faciliter l’exploration de ces données multidimensionnelles. Nous proposons donc une approche innovante couplant de l’interaction tangible, de la robotique et de la visualisation immersive pour faciliter ce processus.

S5P4S5P4BisS5P4ter

Figure 1 : Visualisation de données spatio-temporelles sur un parcours passant par les différents laboratoires partenaires de neOCampus

Objectifs scientifiques

Les objectifs du stage sont :

- D’élaborer une preuve de concept permettant d’interagir avec des données spatio-temporelles en combinant le concept de cube spatio-temporel et de robots tangibles

- De concevoir et développer un support d’interaction dynamique facilitant l’exploration et l’interprétation des données spatio-temporelles

Contacts

sabine.cassat@irit.fr, marcos.serrano@irit.fr, emmanuel.dubois@irit.fr

 

Conception de techniques d’interaction pour l’exploration de données spatiales dans des environnements immersifs

Le projet neOCampus vise à offrir de nouveaux services aux usagers du campus de l’université Paul Sabatier tout en réduisant l’empreinte écologique du campus. Ces deux objectifs passent par l’installation de capteurs sur le campus de l’université ainsi que le développement d’un environnement permettant la visualisation interactive des données géolocalisées fournies par ces capteurs.

Une des approches favorisant la visualisation de données spatialement distribuées est l’utilisation d’environnements immersifs. Ces environnements permettent à l’utilisateur de faire cohabiter des informations numériques ancrées géographiquement dans les environnements physiques. Ils améliorent la compréhension et l’exploration de données grâce à leurs capacités spatiales. 

Dans ce travail, nous proposons un nouveau paradigme d’interaction basé sur l’utilisation d’un dispositif à multiple degrés de libertés (DDL), supporté par le corps, pour interagir avec des visualisations immersives.

S5P1

Figure 1 : Utilisation d’une souris à plusieurs degrés de libertés sur le corps (support) pour l’interaction avec une visualisation immersive.

Objectifs scientifiques

Les objectifs de ce travail sont :

 La réalisation d’un espace de conception pour le paradigme d’interaction proposé.

 L’évaluation de la stabilité du support d’interaction et du dispositif à multiple DDL.

 

Contacts

houssem.saidi@irit.fr, marcos.serrano@irit.fr, emmanuel.dubois@irit.fr

 

Visualisation en ligne des données neOCampus

map_campusmap_salle

graphe

Les salles de cours du campus sont progressivement équipées de capteurs et effecteurs variés (température, humidité, luminosité, qualité de l’air, volets et luminaires pilotables, etc) afin de mieux comprendre les dynamiques des bâtiments et donc mieux les utiliser. Le site monitOCampus permet de monitorer ces données.

Ce site offre une visualisation multi-vue et multi-échelle des données issues des capteurs neOCampus, mises à jour en permanence. Ces données sont présentées sous forme géolocalisée, sous forme de courbes, ou de tableaux de données brutes. Plusieurs niveaux (campus, bâtiments, salles) sont disponibles pour chacune de ces formes. Il dispose d’un outil de filtrage et d’un outil de graphes à la demande. La navigation est facilité grâce à des bâtiments, salles et capteurs cliquables sur les vues cartes ainsi que des menus latéraux permanents.

Visitez www.neocampus.univ-tlse3.fr/monitocampus (accessible à la rentrée 2017).

Contacts

- Ludovic Burg (IRIT) : ludovic.burg@irit.fr

- Jérémy Boes (IRIT) : jeremy.boes@irit.fr

- Marie-Pierre Gleizes (IRIT) : marie-pierre.gleizes@irit.fr

 

Conception de techniques d’interaction multi-écrans pour la visualisation et la manipulation de données multidimensionnelles

ANRAP2-01

Le projet neOCampus vise à offrir de nouveaux services aux usagers du campus de l’université Paul Sabatier tout en réduisant l’empreinte écologique du campus. Ces deux objectifs passent par l’installation de capteurs sur le campus de l’université ainsi que le développement d’un environnement permettant la visualisation interactive des données géolocalisées fournies par ces capteurs. Une des approches favorisant la visualisation de données multidimensionnelles est l’utilisation de plusieurs écrans (environnements multi-écrans). Ces environnements offrent plusieurs avantages : ils améliorent l’interaction avec les données multidimensionnelles en distribuant les informations sur plusieurs écrans. Ils renforcent le travail en groupe et étendent l’espace d’interaction. Cependant, l’interaction avec ce type d’environnement est complexe et les outils utilisés pour interagir avec un seul écran y sont inadaptés. Ceci met en évidence la nécessité de concevoir de nouvelles techniques/Dispositifs d’interaction, adaptées aux environnements multi-écrans (EME) et permettant de profiter pleinement des avantages qu’ils offrent. Nous proposons TDome, une souris semi-sphérique à plusieurs degrés de libertés (DOF) augmentée d’un écran tactile. TDome, à travers un ensemble de techniques basées sur ses multiples DOF et conçues spécifiquement pour les EME, permet de répondre à leurs besoins.

Objectifs scientifiques

Design et conception de techniques/dispositifs d’interaction exploitant les facilités offertes par les environnements multi-écrans dans l’interaction avec des données multidimensionnelles et permettant :

• La visualisation des données sous différents niveaux de détail souhaités selon l’utilisation.

• Une prise en charge de la grande quantité de données fournies par des environnements tels que le campus de l’université Paul Sabatier.

Contacts

- Houssem Saidi (IRIT) : houssem.saidi@irit.fr

- Marcos Serrano (IRIT) : marcos.serrano@irit.fr

- Emmanuel Dubois (IRIT) : emmanuel.dubois@irit.fr

 

 

Conception et évaluation de techniques d’interaction pour la maquette physique neOCampus

fig1

Les maquettes s’inscrivent dans de nombreux contextes comme illustrer un bâtiment en cours de construction (architecture), tester l’acoustique (salle de concert) ou aider des visiteurs à visualiser leur trajet, trouver un magasin (aéroport, centre commerciaux).

La maquette neOCampus regroupe plusieurs contextes, permettant à la fois à l’utilisateur de se représenter en 3D le bâtiment, les étages, les salles. Mais aussi de pouvoir sélectionner un capteur d’une salle, consulter ses relevés présents ou passés, ou bien le comparer à un autre. Cependant, ces différentes maquettes ne sont pas interactives. La mise en place de techniques d’interaction et de retours visuels spécifiques à la maquette physique est donc nécessaire pour pouvoir naviguer et manipuler ces différentes données.

Objectifs scientifiques

Pour répondre à ces différents besoins, il est important d’établir, d’explorer puis d’expérimenter l’espace de conception de techniques pour interagir avec une maquette physique. Nous nous sommes aussi intéressés à l’affichage d’informations sur cette maquette selon 3 critères : l’animation, la position et la forme. Ces retours visuels se portent sur deux cas d’utilisation : la sélection d’un capteur ainsi que la navigation entre deux capteurs.

Contacts

- Florent Cabric (IRIT) : florent.cabric@irit.fr

- Marcos Serrano (IRIT) : marcos.serrano@irit.fr

- Emmanuel Dubois (IRIT) : emmanuel.dubois@irit.fr

 

Back to Top