Posts tagged "éclairage"

Evaluation environnementale et économique des dispositifs d’éclairage en situation

La consommation mondiale pour l’éclairage public et l’éclairage des bâtiments est de 2 700 TWh, émettant 1 150 millions de tonnes de CO2. En France, la consommation totale d’électricité liée à l’éclairage est de 56 TWh, émettant 5,6 tonnes de CO2 (Ademe - 2017). Le passage aux nouvelles technologies de l’éclairage permettrait selon l’UNEP d’économiser 140 milliards de dollars et de réduire les émissions de CO2 de 580 millions de tonnes par an. Cette affirmation est-elle vraie dans tous les cas de figures ? Est-elle vraie si l’on prend en compte le cycle de vie dans son intégralité ? Quelles sont les limites du système ?

Objectifs scientifiques

Ce projet a pour objectif de mettre au point une approche globale, en cycle de vie, de la problématique de l’éclairage qui prend en considération et fait la comparaison de l’impact environnemental et du coût économique des technologies d’éclairage selon le contexte dans lequel elles sont installées. Un outil d’aide à la décision sera développé. Ce dernier permettra de réaliser des simulations dans le but d’identifier la technologie la plus pertinente dans une situation donnée. De plus, il s’agit d’un projet pilote qui permet de mettre en évidence les liens qui existent entre performance environnementale et performance économique, la pertinence d’une approche en cycle de vie et l’importance de la définition du service à l’aide d’une unité fonctionnelle. Enfin, il fournit des éléments de méthodologie dans la mise en place d’une Analyse en Cycle de Vie (ACV) et d’une Analyse en Coût Global (ACG).

Contacts

- Maxime Lesage (ENIT) : maxime.lesage@enit.fr

- Nadège Gunia (LERASS) : nadege.gunia@iut-tlse3.fr

- Marc Mequignon (LERASS) : marc-andre.mequignon@iut-tlse3.fr

- Georges Zissis (LAPLACE) : georges.zissis@laplace.univ-tlse.fr

 

Optimisation du système d’éclairage des bâtiments basé sur un réseau novateur type « bus continu/basse tension »

image7image8

L’éclairage qu’il soit intérieur ou extérieur, est un secteur induisant de très fortes consommations électriques. Les sources de lumières ont beaucoup évoluées depuis la source à incandescence de T. Edison. La technologie la plus efficace connue à ce jour est celle liée aux Diodes Electroluminescentes (LED). Cependant, bien qu’elle soit connue depuis plus d’un siècle, nous ne faisons encore qu’effleurer le potentiel de ce composant.

Objectifs scientifiques

Les objectifs scientifiques de cette thèse sont de pouvoir associer un éclairage à LED optimisé avec des alimentations électriques DC/DC afin d’en augmenter le rendement système. Ensuite, la mise au point d’un réseau d’éclairage intelligent répondant aux besoins des personnes en exploitant au mieux la lumière naturelle. Le but final étant de pouvoir étudier la LED à différent niveaux : composant, luminaire, installation d’éclairage.

Contacts

- Angel Barroso (LAPLACE) : barroso@lmdc.fr

- Georges Zissis (LAPLACE) : zissis@lmdc.fr

- Corinne Alonso (LAAS) : alonsoc@laas.fr

Back to Top