Posts tagged "réseau"

Design of complex systems based on interoperable heterogeneous systems

Context Presentation

When a complex system requires the use of different components specified by different designers working on different domains, this greatly increases the number of virtual prototypes. These different components unfortunately tend to remain too independent of each other, thus preventing both different designers from collaborating and their systems from being interconnected to perform one or more tasks that could not be accomplished by one of these elements only. Co-simulation is the coupling of several simulation tools where each manages a part of a modular problem that allows each designer to interact with the complex system in order to maintain his business expertise and continue to use his own digital tools. For this co-simulation to work, the ability to exchange data between tools significantly, called interoperability, is required. We participate in the design of a co-simulation system that integrates di ff erent tools of simulation-trades based on the modeling of the behavior of devices like energy simulation and the simulation of wear of building materials within the same platform

image045

Figure 1 : « Co-simulation architecture using dynamic data mediation »

Scientific Goals

- Take into account the concepts of architecture, communication (between simulators or with users) and visualization to define architectural models

- Architecture analysis managing interoperability

- Validation of this architecture and development of a tool for verifying certain properties of the architecture, such as coherence and semantics

Keywords

neOCampus, Interoperability, Mediation, Co-Simulation, Adaptive Multi-Agent Systems

Contacts

yassine.motie@irit.fralex@laas.frphilippe.truillet@irit.fr

Stream Analysis and Filtering for Reliability and Post-processing of Sensor Big data

Context Presentation

Anomaly detection in real fluid distribution applications is a difficult task, especially, when we seek to accurately detect different types of anomalies and possible sensor failures. Resolving this problem is increasingly important in building management and supervision applications for analysis and supervision. Our case study is based on a real context: sensor data from the SGE (Rangueil campus management and operation service in Toulouse).

We propose CoRP” Composition of Remarkable Points” a configurable approach based on pattern modelling, for the simultaneous detection of multiple anomalies. CoRP evaluates a set of patterns that are defined by users, in order to tag the remarkable points using labels, then detects among them the anomalies by composition of labels. CoRP is evaluated on real datasets of SGE and on state of the art datasets and is compared to classical approaches.

image044

Figure 1: « Anomaly Detection in Sensor Networks »

Scientific Goals

- Detect different types of anomalies observed in real deployment

- Improve the supervision of sensor networks

- Use learning methods for anomaly detection on static and continuous data

 

Keywords

neOCampus, Sensor Data, Univariate Time Series, Anomaly Detection, Pattern-based Method

Contacts

Ines.ben-kraiem@irit.frOlivier.teste@irit.fr, andre.peninou@irit.fr

SDN approach for Pedestrian Protection in Autonomous 5G-VANETs

Context Presentation

The development of self-driving cars is increasing with 5G techniques. One of the biggest challenges posed by this domain is to protect pedestrians and to decrease accidents by detecting them before they occur. That’s why we need to decrease latency, improve reliability, optimize resource allocation and maintain connectivity… In this regard, we have proposed to preview vehicular and pedestrian traffic and send an alert message to warn them of collision risks. To achieve our goals, we started by proposing a network architecture based on an SDN approach, cell-less configuration, and decentralized computing nodes... Then we noticed that if all vehicles and pedestrians are going to communicate with the controller to send their position, the OpenFlow signaling is going to increase in the controller. So, we have simulated the up-link traffic and we have shown the interest of relieving the overload on the controller by sending position messages just in need. We developed an algorithm that estimate the time interval without future collision risks and decide the frequency of sending position messages in the up-link. Concerning the future work, we have to validate the obtained results with simulation.

image031

Figure 1: Proposed SDN architecture

Scientific Goals

- Generate alert messages under low latency- Improve fiability and throughput- Optimize ressources allocation

Keywords

neOCampus, file, presentation, innovation, VANET, 5G, SDN …

Contacts

Chaima.Zoghlami@irit.fr, Rahim.Kacimi@irit.fr, Riadh.dhaou@irit.fr

LoRaWAN pour la collecte des Relevés de compteurs

lora

L’opération neOCampus vise à doter le campus de l’Université d’une intelligence pervasive au service des utilisateurs. Pour cela, elle s’appuie sur un grand nombre de capteurs et effecteurs disséminés dans les bâtiments (e.g température, luminosité, volets roulants...) mais également en extérieur.

Pour permettre une analyse pertinente et représentative d’un environnement, il est important de disposer d’un grand nombre de capteurs: outre l’amélioration de la précision des applications et des modèles exploitants ces données, cela permet également de détecter les éventuelles anomalies de capteurs.

A ce jour, ce sont, pour l’essentiel, des capteurs filaires qui sont déployés dans neOCampus, majoritairement à base de modules Raspberry Pi et ESP8266. Néanmoins, il est des équipements pour lesquels la collecte de l’information ne peut tout simplement pas faire être envisagée via une liaison filaire: les compteurs d’eau ou encore les compteurs électriques situés dans des lieus dépourvus d’infrastructure réseau imposent la mise en œuvre de liaisons radio.

Mise en œuvre

La remontée d’informations par liaison sans fil à l’échelle d’un campus nécessite l’emploi de technologies de communications longue portée. Bien que très répandue dans le monde de l’IoT (i.e Internet Of Things), nous avons préféré l’emploi de la nouvelle technologie LoRa à SigFox. Outre une consommation maitrisée (max. 40mA) et une portée significative (15km LOS et 2 à 3km en milieu dense), la technologie LoRa autorise surtout le déploiement d’une infrastructure réseau propre. Ainsi, il n’est plus nécessaire de mettre en place une gestion des abonnements associés aux différents end-devices déployés sur le campus.

L’objectif de ces travaux est la réalisation d’un démonstrateur permettant à des compteurs électriques modbus (rs-485) une remontée d’informations vers la plateforme neOCampus via un réseau privé LoRa. Nous avons ainsi implémenté une passerelle modbus vers LoRa au moyen d’un Raspeberry PI 3 et d’un module Microchip RN2483. Ce dernier prend en charge toute la pile de protocole LoRaWAN et dispose d’une liaison série avec laquelle interagit le système hôte. Bien entendu cette solution est adaptable a tout type de compteurs ou tout type de données a transmettre, mais toujours en respectant la règle des 1% d’utilisation de la bande de fréquences.

Avec des centaines de compteurs électriques répartis sur le campus, la possibilité d’un suivi des consommations fluides en temps réel est un point clé pour des services tels que le SGE (Service Gestion et Exploitation du rectorat). L’infrastructure du réseau privée LoRa est à ce jour opérationnelle avec une première passerelle positionnée sur le toit de la BU Sciences et une seconde à la BU Santé pour une couverture allant bien au-delà du seul campus. Enfin une prochaine version compacte de cette passerelle modbus vers LoRa occupera dans un tableau électrique le même emplacement qu’un disjoncteur unipolaire.

Contacts

- Fernandes (IRIT) : Alexandre.Fernandes@irit.fr 

- Rahim Kacimi (IRIT) : Rahim.Kacimi@irit.fr 

- Francois Thiebolt (IRIT) : Francois.Thiebolt@irit.fr 

 

Approche CCN avec mise à jour proactive des contenus dans les réseaux de capteurs sans fil

1

Une architecture de réseau CCN est une approche alternative fondée sur un principe selon lequel un réseau de communication devrait permettre à un utilisateur de se concentrer sur les données dont il a besoin, plutôt que d’avoir à faire référence à un emplacement physique spécifique, d’où ces données doivent être récupérées. Elle permet la mise en cache des contenus pour réduire la congestion et améliorer le délai d’acheminement.

La durée de vie du contenu n’est pas prise en compte dans la dernière version de Content-Centric-Networking. Ainsi, dans ce travail, nous nous attachons à l’intégrer dans une architecture CCN pour les réseaux de capteurs et à montrer la pertinence de son exploitation.

 

Objectifs scientifiques

Nos objectifs de recherche sont multiples :

- Intégrer la notion de fraîcheur des données pour réaliser la satisfaction des utilisateurs.

- Comparer des approches réactives et proactives pour la mise à jour des contenus dans les caches.

- Réduire la consommation d’énergie des capteurs et maximiser la durée de vie du réseau.

- Optimiser le placement des contenus afin d’améliorer les performances du réseau.

 

Contacts

- Ghada JABER (IRIT-LAAS) : ghada.jaber@irit.fr

- Rahim KACIMI (IRIT) : kacimi@irit.fr

- Thierry GAYRAUD (LAAS) : gayraud@laas.fr

 

Back to Top