Posts from 2017

13 ieme edition du siane - La transition numerique - Toulouse

00100600820171024_164816_1508945500535_resized20171024_164856_1508945497893_resized007

©LAURENS Sébastien-Philippe.
Lors de la présentation IOT du 24 octobre, trois présentations ont été faites dans le cadre de néOCampus:
Fabrice CRASNIER : L'internet des objets et cybersécurité
Marie-Pierre GLEIZE : neOCampus, le campus universitaire 4.0
Claude COMBES : Projet TOUIX (Laas-CNRS) et projet TOUSIX (LAAS)
Ils étaient invités par la CCI TOULOUSE.
Soutenance thèse de Julien NIGON - lundi 13 Novembre 2017 à 10h30 - IRIT - UT3
Titre
"Apprentissage artificiel adapté aux systèmes complexes par auto-organisation coopérative de systèmes multi-agents".
 
Date et lieu
Soutenance prévue le lundi 13 novembre 2017 à 10h30
Lieu :   118 Route de Narbonne, F-31062 TOULOUSE CEDEX 9 
salle Auditorium - IRIT
 
Jury
Mme Marie-Pierre GLEIZES   Université Toulouse III Paul Sabatier   Directeur de these
M. Frédéric MIGEON   UT3 Paul Sabatier   CoDirecteur de these
M. Pierre DE LOOR   National Engineer School of Brest   Rapporteur
Mme Salima HASSAS   LIRIS   Rapporteur
M. Jacques FERBER   LIRMM   Examinateur
Mme Elsy KADDOUM   IRIT   Examinateur
 
Résumé
L’objet de cette thèse est l’apprentissage artificiel dans le contexte des systèmes
complexes. Les systèmes complexes sont caractérisés par leurs propriétés d’ouverture,
d’hétérogénéité, de dynamique non linéaire, et la présence de cycles de rétro-actions. De
plus, ils mettent souvent en scène un grand nombre d’entités et d’interactions. Dès lors,
apprendre (c’est à dire générer un modèle) dans de tels environnements est très difficile
pour des algorithmes d’apprentissage artificiel.
Face aux défis que présentent les systèmes complexes, cette thèse propose d’aborder la
problématique de l’apprentissage de manière décentralisée et ascendante, par l’utilisation
du paradigme des systèmes multi-agents (SMA). Pour développer un système multi-
agent capable de jouer le rôle d’un système apprenant, nous utilisons l’approche AMAS
(pour Adaptive Multi-Agent System). Celle-ci propose un ensemble de mécanismes pour
permettre aux agents d’interagir de manière efficace, et pour favoriser l’auto-organisation
du système multi-agent.
Nous proposons et détaillons dans cette thèse AMOEBA pour Agnostic MOdEl
Builder by self-Adaptation, un système d’apprentissage artificiel supervisé basé sur cette
approche AMAS. Il est constitué d’agents autonomes. Chacun de ces agents construit une
représentation locale et personnelle d’une partie de l’espace des solutions. Par ajustement
successifs suite à des retours de l’environnement, les agents cherchent à maintenir en
permanence un état coopératif, qui se caractérise par des interactions mutuellement
profitables. Lorsque cet état est perdu, les agent modifient leurs représentations internes
et leurs interactions, de manière à retourner dans un état coopératif. L’activité globale des
agents permet de construire une représentation globale du monde observé, c’est à dire un
modèle, adaptatif et en permanent réajustement, qui peut être exploité pour réaliser des
tâches de contrôle, de prévision ou d’aide à la décision.
AMOEBA est évalué sur plusieurs expérimentations, dégageant des propriétés
intéressantes, notamment en terme de passage à l’échelle, de réactivité et de simplicité de
mise en œuvre. 
Journée de rencontre laboratoires / entreprises sur la transition énergétique

Organisée par l'Université Fédérale Midi-Pyrénées.

9h - ACCUEILPhilippe Raimbault – Président de l’Université Fédérale Toulouse Midi-PyrénéesRégion

10h - INTRODUCTIONAndreas Rüdinger - Consultant indépendant et chercheur associé à l’Institut du développement durable et des relations internationales (Iddri)

10h30 - PLENIERE : Présentation des moyens et outils

11h30 - Présentation d’une success story : CLER VERTS

12h - Session Posters / Déjeuner

15h - QUATRE ATELIERS en parallèle * 

   Energies renouvelables : Biomasse, Photovoltaïque, Eolien, Hydraulique 

   Gestion des réseaux énergétiques et leur stockage : Mobilité, Gestion  de  Réseaux  énergétiques  (bâtiment,  îlot,  ville),  Stockage  (électrochimie,  batteries, hydrogène)   

   Optimisation énergétique et environnementale : Habitat (du bâtiment à la ville), Procédés industriels, Transports   

   Nouveaux modèles juridiques, économiques et sociétaux de la Transition Energétique

* Ces thèmes sont donnés pour information mais les ateliers pourront être ouverts à d’autres thèmes.

16h30 - Présentation du Catalyseur16h45 - Présentation de neOCampus

17h - Restitution des points forts des ATELIERS

17h30 - CLOTURE 

Télécharger le programme détaillé en suivant ce lien.

Inscription obligatoire jusqu'au 6 octobre et plus d'information en suivant ce lien.

Dates    le 12 octobre 2017    9h00 - 17h30

Lieu(x)    Campus de l'Institut Aéronautique et Spatial    23 avenue Edouard Belin    31400 Toulouse

Melée numérique 2017 au quai de savoir

le mardi 19 septembre au quai des savoirs neOCampus sera présent à la Mélée numérique 2017

septembre  cf le programme

 

https://meleenumerique.com/calendar

10:30 - 11:15 : Atelier La gestion intelligente d'un campus: La vision data de l'opération neOCampus

2nd Workshop on Smart and Sustainable Cities (WSSC2017)

 

IMG_066120170804_13405220170804_115732IMG_0059IMG_0642

August, 4-8, 2017

San Francisco, Bay Area

Submitted by myadmin on Mon, 07/10/2017 - 13:43

International Workshop on Smart and Sustainable City Workshop (WSSC 2017)

https://www.irit.fr/wssc2017/ in conjunction with IEEE Smart World Conference (IEEE SWC 2017),

August 4-8, 2017

Date: 8/4/2017

Workshop Program (Room: Balentine)

 

08:00am-05:30pm Registration

 

07:30am-08:45am Breakfast

 

08:45am-09:00am Workshop Opening Remarks

 

09:00am-10:30am Workshop Section #1 Room: Balentine

Session Chair: Nicolas Verstaevel

1 - Multidisciplinarity for biodiversity management on campus through citizen sciences Auhors: Bagnolini Guillaume, Da Costa George, Gerino Magali, Roth Mathias and Trân Cécile

2 - Distribution Networks as Complex Dynamic Systems New Perspective for Monitoring Them Authors: Alexandre Perles and Guy Camilleri

3 - Pohang Living Lab: Utilizing Modeling and Simulation as a Collaboration Method Authors: Changbeom Choi, Eun-Young Kim, Eun Ju Lee, Sang-Min Kim and Na-Gyum Lee

 

10:30am-11:00am Tea Break

 

11:00am-12:30pm Workshop Section #2 Room: Balentine

Session Chair: Alexandre Perles

4 - From Smart Campus to Smart Cities: Issues of the Smart Revolution Authors: Nicolas Verstaevel, Jérémy Boes and Marie-Pierre Gleizes

5 - Impact of eco-feedback on the behavior of campus users Authors: Paul Piché, Elhadi Belghache, Nicolas Verstaevel and Berangere Lartigue

6 - Adaptable equivalent circuit model for electrochemical storage elements as a part of energy system modeling for ZEB Authors: Kolja Neuhaus, Corinne Alonso and Pierre-Louis Taberna

 

12:30pm-01:30pm Lunch

 

01:30pm-03:00pm Workshop Section #3 Room: Balentine

Session Chair: Marie-Pierre Gleizes

7 - Testing and Evaluation of Dynamic Energy Simulations for the development of an Intelligent Management of Energy for the ADREAM Smart Building Authors:Ilias Papas, Bruno Estibals, Christelle Ecrepont and Corinne Alonsos

8 - Designing the engaging Energy-Box Bridging the gap between energy control systems and users' energy awareness Authors: Emmanuel Dubois and Fabio Pittarello

Dépêche du midi le 11 juillet 2017 : université intelligente et innovante

Télécharger l'article : 

Cliquez ici

AFTER : Quatrième journée scientifique de neOCampus

Un grand merci à tous pour l'excellente journée que nous avons passée le 13 juillet.

Merci à tous ceux qui ont travaillé les exposés les posters et les démonstrations c'était d'un excellent niveau.

Merci aux services de la fac à la repro du LAAS....

Merci à tous les collègues qui sont venus assister à cette journée.

Merci à François Demangeot pour l'introduction de la journée

et un grand merci à toute l'équipe organisatrice : c'était parfait !

 

IMG_20170713_111532IMG_20170713_133904IMG_20170713_133946IMG_20170713_134219IMG_20170713_134327IMG_20170713_134529IMG_20170713_134543IMG_20170713_134607IMG_20170713_142630IMG_20170713_142926IMG_20170713_143322IMG_20170713_143343

 

LoRaWAN pour la collecte des Relevés de compteurs

lora

L’opération neOCampus vise à doter le campus de l’Université d’une intelligence pervasive au service des utilisateurs. Pour cela, elle s’appuie sur un grand nombre de capteurs et effecteurs disséminés dans les bâtiments (e.g température, luminosité, volets roulants...) mais également en extérieur.

Pour permettre une analyse pertinente et représentative d’un environnement, il est important de disposer d’un grand nombre de capteurs: outre l’amélioration de la précision des applications et des modèles exploitants ces données, cela permet également de détecter les éventuelles anomalies de capteurs.

A ce jour, ce sont, pour l’essentiel, des capteurs filaires qui sont déployés dans neOCampus, majoritairement à base de modules Raspberry Pi et ESP8266. Néanmoins, il est des équipements pour lesquels la collecte de l’information ne peut tout simplement pas faire être envisagée via une liaison filaire: les compteurs d’eau ou encore les compteurs électriques situés dans des lieus dépourvus d’infrastructure réseau imposent la mise en œuvre de liaisons radio.

Mise en œuvre

La remontée d’informations par liaison sans fil à l’échelle d’un campus nécessite l’emploi de technologies de communications longue portée. Bien que très répandue dans le monde de l’IoT (i.e Internet Of Things), nous avons préféré l’emploi de la nouvelle technologie LoRa à SigFox. Outre une consommation maitrisée (max. 40mA) et une portée significative (15km LOS et 2 à 3km en milieu dense), la technologie LoRa autorise surtout le déploiement d’une infrastructure réseau propre. Ainsi, il n’est plus nécessaire de mettre en place une gestion des abonnements associés aux différents end-devices déployés sur le campus.

L’objectif de ces travaux est la réalisation d’un démonstrateur permettant à des compteurs électriques modbus (rs-485) une remontée d’informations vers la plateforme neOCampus via un réseau privé LoRa. Nous avons ainsi implémenté une passerelle modbus vers LoRa au moyen d’un Raspeberry PI 3 et d’un module Microchip RN2483. Ce dernier prend en charge toute la pile de protocole LoRaWAN et dispose d’une liaison série avec laquelle interagit le système hôte. Bien entendu cette solution est adaptable a tout type de compteurs ou tout type de données a transmettre, mais toujours en respectant la règle des 1% d’utilisation de la bande de fréquences.

Avec des centaines de compteurs électriques répartis sur le campus, la possibilité d’un suivi des consommations fluides en temps réel est un point clé pour des services tels que le SGE (Service Gestion et Exploitation du rectorat). L’infrastructure du réseau privée LoRa est à ce jour opérationnelle avec une première passerelle positionnée sur le toit de la BU Sciences et une seconde à la BU Santé pour une couverture allant bien au-delà du seul campus. Enfin une prochaine version compacte de cette passerelle modbus vers LoRa occupera dans un tableau électrique le même emplacement qu’un disjoncteur unipolaire.

Contacts

- Fernandes (IRIT) : Alexandre.Fernandes@irit.fr 

- Rahim Kacimi (IRIT) : Rahim.Kacimi@irit.fr 

- Francois Thiebolt (IRIT) : Francois.Thiebolt@irit.fr 

 

Conception de systèmes complexes à base de systèmes hétérogènes interopérables

Le nombre exponentiel d’appareils électroniques utilisés quotidiennement ainsi que leurs interactions entraîne le passage d’une vision de systèmes multifonctions utilisés indépendamment vers des systèmes réellement distribués et éparpillés dans l’environnement. L’hétérogénéité des composants constituant certains de ces systèmes conduit finalement à les qualifier de “complexes”. La difficulté d’avoir une bonne vision de l’ensemble de ces sous-systèmes et la probabilité d’erreur de conception importante amène à réfléchir sur la possibilité de spécifier le système global et vérifier la conception à l’aide de prototypes inter-dépendants simulés. Quand un système complexe nécessite l’emploi de différents composants spécifiés par différents concepteurs travaillant sur des domaines différents, ceci augmente fortement le nombre de prototypes virtuels. Ces différents composants ont malheureusement tendance à demeurer trop indépendants les uns des autres empêchant ainsi à la fois les différents concepteurs de collaborer et leurs systèmes d’être interconnectés en vue de remplir une ou plusieurs tâches qui ne pourraient pas être accomplies par l’un de ces elements seulement. Le besoin de communication et de coopération s’impose et pousse le/les concepteur(s) à les interopérer pour la mise en oeuvre d’une co-simulation encourageant le dialogue entre les disciplines et réduisant les erreurs, le coût et le temps de développement. On participera à la conception d’un système de co-simulation qui intègre différents outils de simulation-métiers basés sur la modélisation du comportement de dispositifs comme la simulation énergétique et la simulation d’usure de matériaux de construction au sein de la même plateforme

Objectifs scientifiques

Prendre en compte les notions d’architecture, de communication (entre les simulateurs ou avec les utilisateurs) et de visualisation pour définir les modèles d’architecture. L’analyse de l’architecture gérant l’interopérabilité (automatiquement ou en rajoutant des composants complémentaires) ainsi que la validation de cette architecture Le développement d’un outil de vérification de certaines propriétés de l’architecture, comme la cohérence la sémantique

Contacts

- Yassine MOTIE (IRIT-LAAS) : yassine.motie@irit.fr

- Alexandre Nketsa (LAAS) : alex@laas.fr

- Philippe Truillet (IRIT) :  philippe.truillet@irit.fr

 

Smart user-centric modeling using opportunistic artefact composition

L’intelligence ambiante vise à offrir un espace “intelligent” permettant à des humains, dans leur vie quotidienne, d’accéder à l’information et aux services numériques embarques dans des objets connectes et mobiles, et d’interagir avec eux d’une manière appropriée, naturelle et conviviale. Dans ce contexte instable et dynamique où les besoins évoluent en fonction de la situation, les services et les modalités d’interaction doivent s’adapter de manière autonome afin de rendre le bon service au bon moment sans demande explicite de l’humain. La définition d’une approche nouvelle pour la construction d’applications par assemblage de composants de manière automatique et “opportuniste” a été amorcée pour apporter une réponse originale à ces problèmes. Se pose alors le problème d’une représentation des applications qui soit compréhensible par des utilisateurs non spécialistes. La modélisation et l’Ingénierie Dirigée par les Modèles (IDM) peuvent apporter des réponses à ces questions de représentation. Le travail de stage s’inscrit dans la continuité de ces travaux autour de la composition opportuniste de composants logiciels et de fragments d’IHM pour une interaction adaptative en environnement ambiant. Il vise ainsi à essayer de faire converger deux axes de recherches de deux équipes de l’IRIT : l’équipe SMAC “Systèmes multi-Agents Coopératifs” et l’équipe MACAO “Modèles, Architectures, Composants, Agilité et prOcessus”.

Objectifs scientifiques

Notre objectif est de permettre à l’utilisateur de participer au processus de composition. Le système de composition pourrait, par exemple, faire des suggestions à l’utilisateur et lui permettre de les modifier et/ou de les valider. Pour cela, il faut ajouter un module qui présente à l’utilisateur, dans un langage dédié (DSL), le modèle d’un assemblage de composants émergent obtenu par composition opportuniste, et un autre module qui permet à l’utilisateur d’éditer un modèle d’assemblage et de traduire le modèle en un assemblage réel de composants. Les prototypes développes pour ces deux modules reposent sur des techniques de transformation de modèles et les technologies Sirius et Acceleo intégrées à Eclipse Modeling Framework (EMF). Comme perspective de ce travail, les modèles assemblés pourront être mémorisés par le système de composition par apprentissage de modèles.

Contacts

- Takwa Kochbati (IRIT) : Takwa.Kochbati@irit.fr

- Jean-Paul Arcangeli (IRIT) : Jean-Paul.Arcangeli@irit.fr

- Jean-Michel Bruel (IRIT) : Jean-Michel.Bruel@irit.fr

- Sylvie Trouilhet (IRIT) : Sylvie.Trouilhet@irit.fr

 

Back to Top