Aéronautique, Espace, Transports

Responsables :  Michelle SIBILLA et Bernard COULETTE

icone_da3_web.pngLe domaine d’application stratégique “Aéronautique Espace et Transport” est au cœur de nos études menées par des recherches axées sur les “systèmes embarqués critiques”. Les nouveaux défis sur lesquels nous nous concentrons sont la conception de systèmes de transport intelligents, autonomes, validés et certifiés, et l’amélioration de la fiabilité, des performances et de la sécurisation des réseaux de communication embarqués, sans fil et par satellite qui contribuent à connecter le monde à l’Internet de demain.

Présentation

Jusqu’en 2017, les deux principaux axes de recherche concernaient (1) un environnement de développement certifié et (2) des plates-formes de communication et d’exécution. Le défi de ces dernières années était de contrôler les changements d’échelle qui sont : (1) de l’équipement à la conception du système, une nouvelle génération d’IHM pour le poste de pilotage et (2) des architectures mono-processeur à celles multi-processeurs, des réseaux intégrés à l’interconnexion des réseaux hétérogènes, ainsi que de l’atelier de développement à l’environnement de développement virtuel. Depuis 2017, le périmètre de recherche est structuré autour de 3 axes : réseaux de communication avancés, sécurité et sûreté des avions et des drones, observation de la terre. En outre, les chercheurs et les entreprises ont coopéré étroitement pour définir de nouvelles questions communes sur l’intelligence artificielle pour les transports (et l’économie des données). Il s’agit d’un grand nombre de recherches interdisciplinaires, dont l’apprentissage automatique et l’IA Hybride (en collaboration avec LabEx CIMI et le 3IA ANITI). Environ 60 membres permanents de l’IRIT sont impliqués dans ce domaine auxquels s’ajoutent des étudiants de doctorat, des post-doctorants et des chercheurs invités.

Sujets scientifiques

Le domaine AET est concerné par tous les grands sujets de recherche définis dans la politique scientifique de l’IRIT et étudiés dans les départements de recherche, en particulier :

  • “Vers des systèmes fiables”: Dans l’élaboration de systèmes embarqués sûrs, la certification joue un rôle clé. Son but est d’assurer que le système se comportera de la meilleure façon possible pour la sécurité de ses utilisateurs. Elle est généralement appliquée par les autorités publiques en se fondant sur les lois et règlements internationaux. En général, la certification n’impose pas de processus, de méthodes ou d’outils de développement précis, mais elle vérifie que tous les risques ont été bien compris et gérés tant au cours du développement que du fonctionnement du système. Les équipes de l’IRIT (notamment ACADIE, ADRIA, ARGOS, ICS, LILAC, RMESS, SIERA, SMAC, SMART, T2RS, TRACES) traitent les questions de certification à deux niveaux principaux : d’une part, la modélisation des différents artefacts impliqués dans le développement et l’exploitation des systèmes et, d’autre part, les activités de validation et de vérification fondées sur ces modèles, en particulier la vérification formelle.
  • “Vers des systèmes autonomes, adaptables à leur environnement”, en particulier pour les phases d’essai et de maintenance. De nouvelles approches sont étudiées à partir entre autres d’approches de Systèmes Multi-Agents et de connaissance de situations (équipes SMAC, SIERA, REVA).
  • “De la cognition humaine à l’interaction” où les systèmes interactifs intégrés sont conçus, développés, validés et vérifiés (équipes ELIPSE, ICS).
  • “Des données à l’information intelligente”, sujet dans lequel des approches sont proposées pour gérer diverses données avioniques telles que celles produites par les essais en vol, celles sur la configuration des aéronefs, et les notifications/journaux de réseaux de communication et de systèmes finaux. Il inclut également les travaux de traitement du signal numérique (équipes MELODI, PYRAMIDE, SC, SIG, TCI).