Nos partenaires

CNRS

Rechercher





Accueil du site > Français > Thèmes de recherche > Thème 6 - Architecture, systèmes et réseaux > Equipe IRT > Thèmes et Méthodologies

Thèmes d’études

Descriptifs des principaux thèmes de recherche abordés par l’équipe IRT : réseaux embarqués, réseaux satellitaires, réseaux mobiles, réseaux haut débit, réseaux de capteurs et IoT.

Réseaux et Systèmes Embarqués

Domaine à fortes contraintes temporelles, l’embarqué est un domaine applicatif priviligié du cadre Toulousain. Nos travaux concernent surtout les réseaux avioniques, et particulièrement le réseau AFDX (Avionic Full DupleX) pour l’A380.

Sous-domaines :
- réseaux commutés
- équipements d’interconnexion
- réseaux embarqués hétérogènes

Etudes

Thèses

Contacts :


Réseaux Satellitaires

Les nouvelles générations de systèmes satellite ont ouvert la voie à de nouvelles applications, devant s’intégrer à d’autres réseaux de communication de plus en plus gouverné par IP. Nous nous attachons principalement aux architectures de réseaux satellites, le support de service et leur intégration avec d’autres réseaux.

Sous-domaines :
- systèmes géostationnaires DVB
- signalisation, encapsulation et "ordonnencement"
- nouvelle génération de GEOs
- mobilité et satellite
- intégration de services et convergence
- cross-layer

Etudes

Thèses

Contacts :


Réseaux sans fil terrestre

L’explosion des technologies sans fil nous a conduit à étudier d’avantage les architectures de réseaux mobiles notamment dans leur interaction avec les systèmes satellites. Nos travaux ont gravité autour de l’allocation de ressources et la qualité de service de différentes architectures de réseaux mobiles (2G, 3G, 4G, wifi). D’autres études ont été menées sur l’optimisation de protocoles pour réseaux mobiles, les architectures de réseaux de capteurs ou les réseaux ad-hoc.

Sous-domaines :
- réseaux mobiles
- réseaux ad hoc

Etudes

Thèses

Contacts :


Réseaux de capteurs sans fil et IoT

Un réseau de capteurs sans fil performant passe nécessairement par une couche Liaison de Données (niveau 2) efficiente et adaptée d’une part aux caractéristiques des médiums immatériels sous-jacents (portée limitée, mauvais taux d’erreur, forte variabilité de connectivité, détection de collision complexe, existence de plusieurs canaux…), et d’autre part aux besoins des applications qui utilisent ce moyen de communication (débit garanti, latence réduite, durée de vie du réseau sans fil élevée, nœuds autonomes et mobiles…). Notre expérience de plus de vingt ans dans les couches basses (1-2-3) des réseaux sans fil nous a tout naturellement amené à contribuer ces cinq dernières années à la conception de nouveaux protocoles de niveau 2 répondant à de nombreux verrous liés aux réseaux de capteurs sans fil, pour des applications variées dans les domaines de la surveillance d’installations industrielles d’une part et de la domotique et monitoring de la personne d’autre part. Nous avons notamment conçu des couches MAC répondant aux deux critères antinomiques de faible consommation énergétique et de respect de contraintes temporelles élevées. Associées à ces méthodes d’accès mono ou multi-canal performantes, nous avons également proposé des protocoles de localisation des nœuds mobiles sans fil autonomes pouvant travailler en environnement indoor. Le dénominateur commun de nos contributions est l’adéquation de ces protocoles de niveau 2 à des couches immatérielles sur lesquelles nous ne contribuons pas directement, mais que nous appréhendons le mieux possible dans une démarche où le cross-layering 1-2 est avantageusement utilisé. Nous nous attachons à concevoir des protocoles de niveau 2 les moins consommateurs d’énergie, donc en maximisant les périodes de sommeil des nœuds autonomes, ce qui nous amène à développer des solutions de rendez-vous basés sur une forte synchronisation MAC des entités communicantes. En ce qui concerne l’évaluation de performances, une large place est donnée au prototypage réel et à l’évaluation pragmatique des protocoles par l’utilisation de testbeds réels. L’équipe a participé au développement de plusieurs outils de prototypage rapide de protocoles pour les réseaux de capteurs sans fil (Freescale, Texas Instruments) et est désormais très orientée sur le développement de l’outil OpenWiNo permettant l’implémentation des protocoles, puis l’émulation et le test des nœuds en environnements contrôlés et réels.