Nos partenaires

CNRS

Rechercher





Accueil du site > Français > Thèmes de recherche > Thème 7 - Sûreté de développement du logiciel > Equipe MACAO > Projets collaboratifs

TOPCASED


Titre : TOPCASED - Toolkit in open source for Critical Application & SystEms Development

Dimension : DGE, Région Midi-Pyrénées

Date (période/durée) : 08/2006 - 12/2010

Partenaires : Ada Core, Airbus, Anyware Technology, Astrium, Atos Origin, CNES, CS, ENSIETA, ESEO, FéRIA/LAAS, FéRIA/IRIT, FéRIA/CERT, INRIA, Micouin Consulting, Siemens-VDO, Sodifrance, Tectosages, Thalès

Correspondant/Animateur (IRIT-MACAO) : Christian PERCEBOIS


Résumé : Afin de maîtriser la complexité toujours plus grande des systèmes embarqués en atteignant les niveaux de qualité requis et pour accroître la productivité en phase de développement sans délocaliser, il est indispensable d’améliorer les méthodes et outils d’ingénierie des systèmes et d’en instaurer à terme l’usage systématique. Le programme TOPCASED vise à développer et disséminer un ensemble complet de méthodes et outils de conception, d’intégration et de vérification des systèmes à logiciels prépondérants. Il s’appuie sur les acquis industriels, sur une coopération avec la recherche, sur les normes existantes ou à développer et sur une approche open source dont on attend une meilleure maîtrise et pérennité des outils de développement. L’objectif est d’aboutir sur 10 ans à une utilisation généralisée de ces nouvelles méthodes et outils par l’ensemble des maîtres d’œuvres et prestataires du pôle de compétitivité Aerospace Valley et d’en amorcer le déploiement vers d’autres secteurs d’application.

Au sein de ce projet, l’équipe se focalise essentiellement sur les transformations de modèles. Ces transformations transfèrent des modèles d’un langage de modélisation à un autre, génèrent du code, de la documentation, des cas de test, etc. Les transformations envisagées adressent des modèles spécialement utilisés dans le cadre du développement des applications critiques et des systèmes embarqués comme par exemple SysML, UML, AADL, SystemC, VHDL-AMS, etc. Elles doivent permettre par exemple de faciliter le passage de modèles SysML vers AADL, puis de AADL vers le code C ou SystemC, et de coupler ces modèles avec les techniques formelles de vérification.