Nos partenaires

CNRS

Rechercher





Accueil du site > Français > Thèmes de recherche > Thème 2 - Indexation et recherche d’informations > Equipe PYRAMIDE > Activités de recherche

Isolation de performance

Du point de vue du fournisseur de DaaS (Database-as-a-Service), une architecture multi-locataire permet de mutualiser les ressources d’un serveur de bases de données, afin d’atteindre l’objectif de rentabilité. Cependant, pour un locataire en particulier, la performance peut être dégradée en raison de l’ingérence des autres locataires. Les techniques de gestion des ressources développées pour les SGBD traditionnels sont, principalement, basées sur les priorités relatives ou sur le partage proportionnel. Ces techniques sont inappropriées dans un cadre de Cloud public : le montant des ressources consacrées à un locataire dépend des activités des autres locataires co-localisés ; par conséquent, il n’existe aucun moyen de garantir un accord de niveau de service (SLA) en terme de performance. Une solution possible est d’imposer l’isolement de performance, c’est à dire, de spécifier l’objectif de performance du SLA en indiquant le montant absolu des ressources nécessaires (par exemple CPU, I/O, la mémoire et le réseau), ainsi que la pénalité en cas de violation. A cause de l’évolution de la charge du travail, les mécanismes de réservation des ressources doivent être dynamiques. Autres défis techniques liés à l’isolement de performance : (i) comment évaluer quantitativement la violation de SLA en terme de performance pour chaque type de ressources avec de faibles coûts ajoutés ? ; (ii) trouver le meilleur compromis entre la réduction de pénalité et de l’équité pour les locataires en cas de surréservation (iii) comment faire face à l’écart entre le montant des ressources requit par le locataire et celui estimé par l’optimiseur de requêtes ?

Retour Activités de recherche