Ce projet a pour but de simuler la prolifération de cellules cancéreuses dans un environnement virtuel tridimensionnel. Grâce à un modèle de cycle cellulaire basé sur l’enchainement des checkpoints et non des phases, le comportement de tous types de cellules peut être simulé avec précision dans un environnement dynamique. Ce modèle a été validé sur 3 lignées cellulaires distinctes via un protocole expérimental mené parallèlement in-vitro et in-silico. Actuellement, un modèle de physique cellulaire est en cours de développement afin de prendre en compte les interactions physiques entre les cellules (collision et adhésion). Ce modèle se présente comme un compromis entre la simplicité des modèles masses-ressorts-amortisseurs et la finesse des modèles à éléments finis. Enfin, un modèle de diffusion des nutriments (glucose, oxygène et facteurs de croissance) ainsi que de drogues est en cours de développement. Le but de ce modèle est de simuler la diffusion de différentes substances dans les amas cellulaires, celles-ci pouvant modifier le comportement cellulaire. Le but à long terme du projet Onko3D est de proposer un modèle complet de simulation de la prolifération cellulaire qui permettrait la découverte automatique de traitements. Une application à l’immunologie et un jeu sérieux sur l’apprentissage du cycle cellulaire sont aussi actuellement en cours de développement.

cussat blanc

Exemple de simulation réalisée avec la plateforme Onko3D : culture in-silico de cellules cancéreuses en suspension produisant un sphéroïde.

Contact : Sylvain Cussat-Blanc

Plus d'informations sur le site Web  du projet