Nos partenaires

CNRS

Rechercher





Accueil du site > Français > Evénements > Les anciennes Une de l’IRIT > 2013

Décès de Mario Borillo : l’hommage du laboratoire

JPEG - 20 ko

Mario Borillo a fait ses études à l’ENSEEIHT à Toulouse. Après un séjour dans Le centre EURATOM à Ispra en Italie, il s’installe à Marseille en tant que chercheur CNRS et il crée le LISH (Laboratoire d’Informatique pour les Sciences de l’Homme), premier laboratoire propre du CNRS grâce auquel les collaborations entre informaticiens, mathématiciens, géographes, archéologues, architectes et linguistes sont permanentes.

Après son arrivée à Toulouse, il intègre le LSI (Laboratoire de Systèmes Informatiques) et puis l’IRIT dès sa création.

Suite à un séjour en Californie, Mario Borillo s’intéresse aux sciences cognitives qu’il impulse avec force et enthousiasme en France. Avec une équipe de collègues et d’étudiants, il met en place le réseau PRESCOT (Programme de Recherches en Sciences Cognitives de Toulouse).

Il s’intéresse ensuite à la relation entre création artistique et cognition, en particulier à l’apport de l’informatique en tant qu’outil d’analyse et de compréhension de l’acte de création.

Mario Borillo a apporté une vision précurseuse et très originale sur le rôle que l’informatique doit jouer dans les sciences humaines, vision qu’il a développée dans ses livres, ses articles ainsi que dans les thèses de ses étudiants.

Il a toujours su créer autour de lui une dynamique, une curiosité et un humanisme propices à la création scientifique. Il nous a légué une méthodologie pour aborder les problèmes scientifiques dont l’homme s’ intègre pleinement. Mario Borillo laisse un grand vide dans notre communauté scientifique et comme ami.


Pour en savoir plus sur son activité scientifique