Nos partenaires

CNRS

Rechercher





Accueil du site > Français > Domaines d’application stratégiques > Ville intelligente > Projets

AmIE

Projet AmIE

 

Dates : 2009-2010
Financement : Opération scientifique, Université Paul Sabatier
Partenaires :9 équipes de l’IRIT :
  • Partenaire 1- Coordinateur Équipe SMAC (Systèmes Multi-Agents Coopératifs)
  • Partenaire 2- Équipe ASTRE (Architecture, Systèmes, Temps-Réel, Embarqués)
  • Partenaire 3- Équipe IHCS (Interacting Humans with Computing Systems)
  • Partenaire 4- Équipe LILaC (Logique, Interaction, Langue, et Calcul)
  • Partenaire 5- Équipe MACAO (Modèles, Aspects, Composants pour des Architectures à Objets)
  • Partenaire 6- Équipe SAMoVA (Structuration, Analyse et Modélisation de documents Vidéo et Audio)
  • Partenaire 7- Équipe SIERA (Service IntEgration and netwoRk Administration)
  • Partenaire 8- Équipe SIG (Systèmes d’Informations Généralisés)
  • Partenaire 9- Équipe VORTEX (Visual Objects : from Reality To Expression)
Contact : Marie-Pierre Gleizes

 

  • Objectifs du projet de recherche
    • L’objectif à 5-6 ans du projet AmIE est de fournir une plateforme technologique pour les systèmes ambiants. Cette plateforme pourra alors être mise à disposition de chercheurs d’autres domaines concernés par l’intelligence ambiante tels que le droit, l’ergonomie, la sociologie, etc. Dans le cadre de cet appel d’offre, le projet AmIE, a trois objectifs principaux. Tout d’abord, le projet permettra de fédérer les recherches sur les systèmes ambiants pour l’instant dispersées au sein de l’IRIT (9 équipes sur 19 sont parties prenante du projet) et d’impulser l’axe stratégique du laboratoire sur les systèmes ambiants. Ensuite, nous voulons définir et modéliser le socle générique d’une architecture interopérable, ouverte et extensible. Ce socle technologique permettra l’accueil et le développement de « briques » complémentaires, mutualisables et réutilisables, indispensables pour la réalisation d’applications émergentes novatrices pour utilisateurs nomades. Une fois que le socle sera défini, le troisième objectif est de développer un sous-ensemble cohérent de « briques » de base et de les tester sur des scenarii relatifs à des applications à impact sociétal fort telles que : le développement d’un campus ambiant et la surveillance de malade à domicile.
    • L’idée générale de l’intelligence ambiante est d’avoir de nombreux appareils électroniques hétérogènes, souvent mobiles (PDA) ou intégrés (vêtements...), distribués dans l’environnement et interagissant de façon dynamique pour satisfaire les besoins des utilisateurs y évoluant. Étant donnés la nature générique et la complexité de ce but global, nous sommes convaincus du besoin de fournir à ces entités des comportements autonomes leur permettant de s’auto-organiser pour faire émerger de nouveaux services adaptés à l’environnement sans développement supplémentaire. En particulier, l’aspect dynamique fort doit être pris en compte : des entités peuvent apparaître et disparaître, les besoins des utilisateurs se modifient, les capacités d’interactions multi-modales avec les utilisateurs évoluent, ...
    • A long terme le projet évoluera vers une plateforme fournissant tous les outils d’ingénierie (modèles, méthodes, infrastructures, middleware, composants sur étagères...) nécessaires pour la conception et le développement de la partie logicielle (communication, interaction, comportement, profil utilisateur, gestion de données...) d’un système ambiant pour une application donnée. Le premier objectif applicatif est de fournir une réponse à un problème sociétal d’actualité en permettant le maintien à domicile de malades pouvant difficilement rester seuls chez eux à l’heure actuelle. La plateforme AmIE servira de support pour la réalisation de nouveaux systèmes dans le cadre du pôle de compétitivité sur la santé. Ce domaine est aussi l’un des axes stratégiques de l’IRIT. Le deuxième objectif applicatif est d’obtenir un système ambiant au sein de l’Université de Toulouse en s’adossant au projet en cours sur l’Université Numérique Régionale. Cette application valorisera les recherches au sein de l’Université Paul Sabatier.
  • Présentation de fin de projet : (fichier pdf)