Nos partenaires

CNRS

Rechercher





Accueil du site > Français > Thèmes de recherche > Thème 7 - Sûreté de développement du logiciel > Equipe MACAO > Propositions de stages, thèses et post-doc > Thèses

Thèses

Page(s) : < 1 | 2 |>

28 janvier 2015

Maintien de la cohérence d’un réseau de modèles hétérogènes (28/01/2015)

L’originalité du sujet de thèse proposé est de marier l’ingénierie des connaissances avec l’IDM pour automatiser la fusion sémantique de modèles.

Lire la suite

19 janvier 2015

Un framework générique pour la simulation et l’exploration efficace de l’espace d’états dans le cadre MDA

Avec l’utilisation croissante de langages de modélisation spécifiques (domain specific modeling languages, ou DMSLs) ou généralistes (UML, SysML, etc.), l’ingénierie des langages est (re-)devenue une thématique très porteuse, où de nouvelles applications voient constamment le jour. Un problème récurent pour lequel aucune solution satisfaisante n’existe actuellement est celui de la simulation et de l’exploration efficace de l’espace d’états de modèles définis dans ces langages. Si avec les outils actuels il est très aisé de définir la syntaxe et la sémantique statique de ces langages, ou de créer des traducteurs, la situation est toute autre quand il s’agit de la sémantique dynamique et de la construction d’outils de simulation/exploration pour des langages non-triviaux.

Lire la suite

19 janvier 2015

Gestion basée modèles des exigences de systèmes complexes (19/01/2015)

Dans cette thèse nous souhaitons explorer les nouvelles méthodes d’ingénierie des exigences dirigées par les modèles (IDM) dans le contexte des systèmes complexes (temps réel, embarqués, critiques, ambiants). Le développement des technique d’IDM ont adressés jusqu’à présent principalement le domaine de l’analyse et de la conception.

Lire la suite

19 janvier 2015

DSMLs pour les modèles scientifiques (19/01/2015)

Le domaine de la modélisation scientifique se rapproche du domaine de l’ingénierie dirigée par les modèles (IDM). Plusieurs raisons à cela : présence quasi généralisée de programmes (de plus en plus complexes) dans les solutions développées, importance de la capitalisation des savoir-faire métiers, maturités des outils d’IDM, généralisation des Domain Specific (Modeling) Languages (DSMLs).

Lire la suite

15 janvier 2015

Exploitation de solutions logicielles pour garantir l’inter-opérabilité de composants hétérogènes - issus de DSML différents (15/01/2015)

La réalité de la modélisation des systèmes complexes consiste actuellement en une multitude de modèles, décrits dans des langages adaptés aux divers métiers (et experts) impliqués dans ces systèmes. Le fait d’utiliser\définir différents langages de modélisation au lieu de se restreindre à un seul, comme c’est le cas par exemple dans l’approche MDA qui adopte uniquement le standard UML, permet de couvrir les différents aspects du système modélisé en s’adaptant aux experts de ces métiers et en leur donnant une capacité d’expression bine plus importante que s’ils étaient limités à un langage universel.

Lire la suite

18 décembre 2014

Processus vérifié pour la Synchronisation de modèles hétérogènes dans un contexte de conception collaborative (18/12/2014)

Pour répondre à la complexité grandissante des systèmes à dominante logicielle, nous avons développé ces dernières années des recherches sur l’analyse/conception décentralisée par points de vue. Le principe est de considérer que la conception d’un système complexe passe par l’élaboration de plusieurs modèles (dits « partiels ») correspondant aux points de vue de concepteurs « métier ». L’une des difficultés avec cette approche est de s’assurer que l’ensemble des modèles partiels représente bien le système dans sa globalité et ce de façon cohérente. Nous avons travaillé pour cela dans un premier temps avec l’hypothèse dite « d’homogénéïté » selon laquelle les modèles partiels étaient réalisés dans un langage généraliste tel qu’UML. [Nassar 2005] [Anwar et al, 2010]. Cette hypothèse s’avérant restrictive et peu réaliste nous nous plaçons maintenant dans le contexte de modélisation d’un système complexe en considérant les modèles partiels comme hétérogènes, c’est-à-dire décrits dans des langages dédiés appelés DSML. Cette hypothèse « d’hétérogénéïté » correspond tout à fait à la réalité de la conception des systèmes complexes dans des domaines tels que l’aéronautique, le spatial, les transports, le nucléaire, les systèmes d’information, etc. Cette problématique est traitée notamment dans le projet GEMOC dont l’objectif général est de fournir un atelier pour définir des langages exécutables dans un contexte de modélisation hétérogène. Ce projet a donné lieu aux thèses de M. El Hamlaoui et F. Zalila menées respectivement dans les équipes Acadie et Macao. La thèse de M. El Hamlaoui consiste à proposer une approche pour mettre en correspondance les différents éléments des modèles partiels, puis de calculer les impacts et de proposer des actions de mise en cohérence de l’ensemble en cas de modifications de ces modèles [El Hamlaoui et al, 2014]. La thèse de F. Zalila vise à intégrer de manière complètement transparente pour l’utilisateur final des outils pour vérifier formellement des modèles conformes à un DSML, en s’appuyant sur une sémantique par traduction [Zalila et al, 2013].

Lire la suite

19 juin 2014

Test Driven Development pour une Ingénierie Système Agile / Test Driven Development for System Engineering (19/06/2014)

’Ingénierie Système considère l’étude et la production de logiciels et matériels sur lesquels s’exécutent ces logiciels de manière conjointe. C’est en général le cas pour des systèmes dits embarqués. Ces systèmes, de nature complexe, nécessitent des plans et campagnes de tests d’envergure dans des cycles de développement dits en V ou W s’il existe une phase de prototypage. La production parallèle d’éléments logiciels et matériels est élaborée dans une phase de co-conception qui utilise différents formalismes et savoir-faire.

Lire la suite

19 juin 2014

Processus Adaptatif pour une Ingénierie Système Agile / Adaptive Process for Agile System Engineering (19/06/2014)

L’Ingénierie Système est une discipline visant à fédérer les expertises et les savoir-faire de plusieurs métiers pour développer des systèmes complexes logiciels et matériels. Les processus de l’Ingénierie Système définissent les activités de développement de façon générique. Ces processus de référence sont adaptés et exécutés ensuite pour chaque projet concret.

Lire la suite

9 janvier 2013

Mise en cohérence de modèles hétérogènes évolutifs lors d’un développement collaboratif (24/10/2013)

Face à la complexité grandissante des systèmes logiciels, nous travaillons sur l’analyse/conception décentralisée par points de vue. L’une des difficultés à résoudre avec cette approche est la composition (ou fusion) de modèles partiels (i.e. de modèles élaborés séparément par points de vue).

Lire la suite

Page(s) : <1 | 2 |>