Nos partenaires

CNRS

Rechercher





Accueil du site > Français > Thèmes de recherche > Thème 4 - Raisonnement et décision

Thème 4 - Raisonnement et décision

Responsable : Andreas Herzig

 

 


Le thème « raisonnement et décision » a pour préoccupation la modélisation et l’automatisation de processus de raisonnement et de prise de décision, dans une perspective d’aide à l’utilisateur. Les sujets de recherche s’inscrivent dans les champs d’activité connus sous les appellations intelligence artificielle et informatique linguistique. Ils concernent les problématiques suivantes :

  • La modélisation des croyances et leur dynamique, et le raisonnement automatisé : modèles logico-mathématiques pour la modélisation des croyances incomplètes, incertaines et/ou partiellement incohérentes ; révision des croyances ; raisonnement sur l’action et la causalité ; fusion de croyances ; apprentissage automatisé. Les modèles utilisés incluent différentes théories de l’incertain (probabilités, fonctions de croyances, possibilités, modèles purement ordinaux) et différentes logiques non-classiques (logiques épistémiques et doxastiques, logique dynamique, logique possibiliste et autres logiques de l’incertain, logiques paraconsistantes).
  • Les processus d’aide à la décision et de décision automatisée : décision dans l’incertain, décision multicritère, décision de groupe, décision séquentielle et planification. Les recherches portent sur la recherche de modèles normatifs, de langages de représentation de préférences, et sur le développement d’algorithmes efficaces (notamment pour la satisfaction de contraintes et la planification).
  • La formalisation de l’interaction et de la communication entre agents : théories dynamiques du discours et du dialogue ; formalisation des actes de langage, des intentions d’un agent, des processus d’argumentation et de négociation entre agents ; théorie des jeux, aspects logiques des interactions stratégiques.
  • La sécurité des systèmes d’information et de communication : étude du problème de la vérification des protocoles cryptographiques et du problème de la consistance des politiques de sécurité.
  • Les modèles et méthodes pour le traitement automatique des langues, avec focalisation sur les dimensions sémantique et pragmatique des langues naturelles : sémantique formelle, sémantique lexicale et interface sémantique-pragmatique dans le discours ; méthodes statistiques et apprentissage automatique à partir de corpus ; application à l’analyse d’opinions et de préférences, l’extraction d’information, l’analyse de la structure discursive de textes et l’analyse de dialogues non coopératifs.
  • La représentation de connaissance au sein d’ontologies : sont étudiés tant leurs fondements théoriques et la manière dont des formalismes (comme les logiques de descriptions mais aussi les graphes) et des principes fondamentaux d’organisation des connaissances permettent de rendre compte d’une sémantique précise, que les questions soulevées par leur construction, leur articulation avec le langage naturel et la sémantique lexicale, leur interrogation, leur alignement ou encore leur utilisation pour la recherche d’information et le raisonnement.

Le thème « raisonnement et décision » comprend trois équipes : ADRIA, LILaC et MELODI. Les interactions entre ces équipes au cours des quatre dernières années ont été assez importantes : mentionnons notamment des thèses co-encadrées et la tenue régulière d’un séminaire. Par ailleurs, les activités du thème 4 se sont ouvertes, davantage encore que par le passé, à des collaborations interdisciplinaires avec des chercheurs en linguistique, en psychologie cognitive, en philosophie et en sciences économiques. Enfin, les équipes du thème 4 effectuent des recherches s’inscrivant à la frontière avec d’autres thèmes et collaborent à des projets transversaux.

Cette rubrique ne contient aucun article.