Nos partenaires

CNRS

Rechercher





Accueil du site > Français > Thèmes de recherche > Thème 7 - Sûreté de développement du logiciel > Equipe MACAO > Propositions de stages, thèses et post-doc > Stages de Master 2

Stages de Master 2

Page(s) : < 1 | 2 |>

18 décembre 2014

Expérimentations pour la vérification d’un processus de synchronisation de modèles hétérogènes dans un contexte de conception collaborative (18/12/2014)

Pour répondre à la complexité grandissante des systèmes à dominante logicielle, nous avons développé ces dernières années des recherches sur l’analyse/conception décentralisée par points de vue. Le principe est de considérer que la conception d’un système complexe passe par l’élaboration de plusieurs modèles (dits « partiels ») correspondant aux points de vue de concepteurs « métier ». L’une des difficultés de cette approche est de s’assurer que l’ensemble de ces modèles partiels représente bien le système dans sa globalité et ce de façon cohérente. Nous avons travaillé pour cela dans un premier temps avec l’hypothèse dite « d’homogénéïté » que les modèles partiels étaient réalisés dans un langage généraliste tel qu’UML [Anwar et al, 2010]. L’hypothèse d’homogénéïté étant trop restrictive et peu réaliste nous nous plaçons maintenant dans le contexte de modélisation d’un système complexe en considérant les modèles partiels comme hétérogènes, c’est-à-dire décrits dans des langages dédiés appelés DSML. Cette hypothèse « d’hétérogénéïté » correspond tout à fait à la réalité de la conception des systèmes complexes dans des domaines tels que l’aéronautique, le spatial, les transports, le nucléaire, etc. Cette problématique est traitée notamment dans le projet GEMOC dont l’objectif général est de fournir un atelier pour définir des langages exécutables dans un contexte de modélisation hétérogène. Ce travail a donné lieu aux thèses de M. El Hamlaoui et F. Zalila menées dans les équipes Acadie et Macao. La thèse de M. El Hamlaoui consiste à proposer une approche pour mettre en correspondance les différents éléments des modèles partiels, puis à calculer les impacts afin de proposer des actions de mise en cohérence de l’ensemble en cas de modifications de ces modèles [El Hamlaoui et al, 2014]. La thèse de F. Zalila vise à intégrer de manière complètement transparente pour l’utilisateur final des outils pour vérifier formellement des modèles conformes à un DSML, en s’appuyant sur une sémantique par traduction [Zalila et al, 2013 et 2014].

Lire la suite

23 décembre 2013

Langage de spécification des propriétés et des contraintes de sécurité pour les patrons (23/12/2013)

Projet TERESA et SEMCO : Modélisation de systèmes distribués fiables pour des environnements contraints en ressources

Mots clefs

systèmes embarqués, architecture logicielle, patterns, sûreté de fonctionnement, sécurité

Lire la suite

23 décembre 2013

Application des patrons de sécurité dans le développement des systèmes distribués (23/12/2013)

Projet TERESA et SEMCO : Modélisation de systèmes distribués fiables pour des environnements contraints en ressources

Mots clefs

systèmes embarqués, architecture logicielle, intergiciels, patterns, sûreté de fonctionnement, sécurité

Lire la suite

6 novembre 2013

Un framework générique pour la simulation efficace des langages dédiés (DSML)

Avec l’utilisation croissante de langages de modélisation spécifiques (domain specific modeling languages, ou DMSLs) ou généralistes (UML, SysML, etc.) dans le cadre de l’architecture MDA (model-driven architecture), l’ingénierie des langages est (re-)devenue une thématique très porteuse, où de nouvelles applications voient constamment le jour. Un problème récurent pour lequel aucune solution satisfaisante n’existe actuellement est celui de la simulation et de l’exploration efficace de l’espace d’états de modèles définis dans ces langages.

Lire la suite

8 octobre 2013

Vérification et réécriture de graphes (08/10/2013)

Les graphes permettent de représenter de manière abstraite des structures complexes et semblent bien adaptés aux besoins des techniques de modélisation et de transformation développées en Ingénierie du logiciel Dirigée par les Modèles (IDM). Leur principale vertu réside dans leurs fondements théoriques, autour de travaux relevant de la théorie des catégories ou de la logique.

Lire la suite

26 septembre 2013

Optimisation des performances des échanges entre java et un langage natif via JNI (26/09/2013)

Miró est un des outils majeurs du CEA pour la simulation de la propagation et de l’amplification d’un faisceau laser de puissance de type LMJ. Ce logiciel se base sur une architecture client/serveur développée en java. L’application serveur gère l’ensemble des traitements liés à la simulation par l’intermédiaire d’une bibliothèque de calcul développée en C. De nombreux échanges ont lieu entre la bibliothèque de calcul et le module serveur par l’intermédiaire d’une interface JNI. L’objectif de ce stage est d’analyser les performances côté java et côté C dans le but d’établir une stratégie pour optimiser les performances de l’interface JNI. Ces performances se traduisent par la maîtrise de deux grandeurs corrélées : la mémoire et le temps de traitement. La première partie du stage sera consacrée à l’établissement d’une stratégie d’optimisation basée sur le respect des règles d’utilisation de JNI et offrant un bon compromis de performance entre la gestion mémoire et le temps de traitement. Cette stratégie sera mis en pratique dans la seconde partie du stage. L’instrumentation du code et la mise en application d’outils dédiés permettra de vérifier et d’approuver la solution retenue.

Lire la suite

26 septembre 2013

Implémentation d’un outil d’analyse et de visualisation de résultats de simulation laser (26/09/2013)

Ce logiciel se base sur une architecture client/serveur développée en java. L’application permet d’analyser les résultats de simulation à partir d’outils développés en java (jFreechart, freehep, java3D). L’objectif initial de ce stage est de concevoir un nouvel outil dédié à l’analyse et la visualisation des grandeurs physiques, liées au domaine de la simulation laser, à partir de la librairie jFreechart. Dans un second temps, le stagiaire interviendra sur l’outil de visualisation en 3D de l’assemblage des composants optiques constituant la chaîne à simuler. Il sera chargé de la transcription de données physiques à destination du modèle de représentation 3D des composants optiques.

Lire la suite

26 septembre 2013

Extraction de caractéristiques en visualisation scientifique à l’aide de méthodes topologiques (26/09/2013)

Ce sujet de stage s’intègre à la problématique de l’exploitation des grands résultats issus des chaînes de simulations réalisées au CEA/CESTA. L’évolution de la physique modélisée dans les simulations et l’avancée des technologies du Calcul Haute Performance (HPC) rendent possible la génération de données massives et complexes.

Lire la suite

26 septembre 2013

Post-Traitement en Analyse Opérationnelle (26/09/2013)

Le stagiaire interviendra dans le cadre d’un développement d’une plateforme d’études technico-opérationnelles. Cette plateforme permet : de concevoir des acteurs d’une simulation, d’instancier ces acteurs dans un scénario d’études, de conduire des études paramétriques et de dépouiller les résultats.

Lire la suite

18 septembre 2013

Animation de modèles dynamiques UML (18/09/2013)

Actuellement, des possibilités d’animation de modèle UML commencent à exister [1]. Dans la plupart des approches, le modèle est transformé en code Java puis exécuté. Cette transformation se base sur la norme OMG – fUML [2]. Les logiciels utilisant actuellement cette approche sont, en autres, TOPCASED, MagicDraw. La question qui se pose alors est de savoir ce que l’on simule : est-ce bien le modèle ? De nombreux industriels objectent à ces approches que ce n’est pas le modèle UML mais bien le code Java qui est exécuté.

Lire la suite

Page(s) : <1 | 2 |>