Nos partenaires

CNRS

Rechercher





Accueil du site > Français > Départements > Intelligence collective, interaction

Intelligence collective, interaction

Responsable : Frédéric Amblard

 

Le département Intelligence Collective et Interaction développe des activités de recherche interdisciplinaires centrées sur le concept de l’interaction : interaction homme machine et interaction multi-agents. Les activités du département Intelligence Collective et Interaction s’inscrivent principalement dans le domaine des systèmes informatiques ambiants (ville intelligente, santé et autonomie).

L’objectif du département est la modélisation, l’implémentation et l’expérimentation de solutions et dispositifs émergents. L’approche consiste à associer des concepts et théories issues de l’intelligence artificielle (systèmes multi-agents, fusion de capteurs) et des interactions homme-machine (perception, action, cognition)

Le département regroupe 30 chercheurs et enseignants-chercheurs permanents et accueille chaque année une dizaine de nouveaux doctorants. Le département comprend deux équipes de recherches : ELIPSE et SMAC.

ELIPSE : Les recherches de l’équipe ELIPSE s’inscrivent dans le domaine de l’Interaction Homme Machine. Sa pluridisciplinarité (sciences cognitives, IHM, informatique) permet de traiter des Techniques d’Interaction Avancées (TIA) comme objets de recherche dans le but de développer des modèles, des nouvelles techniques d’interaction ou dispositifs, et comme outils de recherche pour explorer leur impact sur la perception et la cognition humaine. Les travaux sont menés sous les angles complémentaires de l’Humain (perception, cognition, comportement) et de ses Interactions (processus, modèles, technologies), points de vue combinés au sein de contributions théoriques, d’implémentations concrètes et d’expérimentations.

SMAC : l’équipe Systèmes Multi-Agents Coopératifs aborde la plupart des thématiques liées aux systèmes multi-agents : intelligence artificielle distribuée, systèmes distribués, apprentissage, simulations sociales, optimisation par recherche locale, ingénierie, validation, explicabilité. Les travaux de l’équipe portent sur la conception de systèmes complexes et plus particulièrement de systèmes auto-adaptatifs à fonctionnalité émergente.

Cette rubrique ne contient aucun article.