Nos partenaires

CNRS

Rechercher





Accueil du site > Français > Projets, plateformes > Actions transversales (projets, plates-formes)

Actions transversales (projets, plates-formes)

 

L’IRIT a mis en place une politique scientifique visant à développer les synergies entre les différentes thématiques de recherche qui le composent. Elle se traduit par la mise en place de plates-formes d’expérimentation et de validation des résultats de recherche, telles que PREVI (Plate-forme de REalité Virtuelle et d’Interaction), PRETI (Plate-forme de Recherche et d’Expérimentation pour le Traitement de l’Information) qui est conçue et utilisée par les équipes d’Intelligence Artificielle et de Traitement de l’Information, mais vient en support d’autres projets fédérateurs (par exemple Dialogue Correctif), RFIEC (Recherche et Filtrage d’Information, Extraction de Connaissances) plate-forme pour la mise en oeuvre de procédures d’évaluation de logiciels de data mining s’inscrivant dans des projets internationaux (TREC).

Une plate-forme pour les grilles de calcul de grande taille (GRID-5000) à usage très large est également en développement.

Enfin, un laboratoire des usages permettra d’observer les situations d’usage des technologies de l’information et de la communication et d’expérimenter de nouvelles interactions, en particulier pour pallier le handicap.

Des projets, le plus souvent pluridisciplinaires, regroupent des équipes de l’IRIT sur des thèmes liés à l’interaction. Ainsi le projet « Dialogue », qui se propose de gérer l’erreur dans le dialogue en langage naturel dans les applications d’interaction homme-machine. De la même manière le projet « Interaction dégradée » se préoccupe des situations d’interaction dans lesquelles l’humain ou les conditions de l’interaction sont affectés de handicap. Pour sa part, le projet SIGMA porte sur l’adaptation de contenus multimédia dans des environnements hétérogènes, leur création à partir de la composition d’objets visuels et leur streaming adaptatif. Le projet GRID-TLSE anticipe l’arrivée des grilles de calcul en étudiant la résolution parallèle de systèmes linéaires creux de grande taille afin de proposer des logiciels capables de s’exécuter sur ces grandes structures.

Un groupe de travail transversal sur le Langage Naturel a été mis en place pour favoriser le rapprochement des diverses recherches autour du langage, qui sont réparties dans plusieurs thèmes de l’IRIT, en fonction des applications visées ou des approches théoriques adoptées. On trouvera ci-après une présentation de ces actions transversales et des ressources humaines qui y sont affectées.

Cette rubrique ne contient aucun article.